La respiration simplifiée

Respirer peut paraître bien simple. Mais que sait-on de la respiration ? Et est-ce que nous respirons bien ? Quel impact la respiration a-t-elle sur la santé ? Autant de questions et de réponses qui auront un impact sur les résultats du traitement chiropratique. En tant que chiropraticienne, je constate régulièrement l’impact de la respiration sur la santé de mes patients. Nous vous présentons ici une petite animation illustrant le pourquoi et le comment de la respiration.

https://youtu.be/M9M1mh98kUQ

Pour commencer, faisons connaissance avec les poumons, organes de la respiration. Les poumons peuvent être comparés à un ballon séparé en compartiments réunis par une entrée d’air commune, la trachée.  Les bronches partent de la trachée et alimentent chaque lobe des poumons. Pour simplifier, nous regarderons les poumons dans son ensemble, donc comme un seul ballon.

Un adulte moyen prendra entre 12 et 20 respirations par minute. Cela devrait représenter environ 500 ml d’air par respiration sur un volume total d’environ 2L.

La fonction des poumons est de premièrement procurer de l’oxygène à l’organisme pour nourrir les cellules. Deuxièmement, les poumons permettent d’éliminer le CO2 qui un déchet de l’organisme et ainsi de diminuer l’acidité (équilibre acide-base).

Les poumons sont dans une cage: la cage thoracique.

Il existe 3 types de respiration :

  1. claviculaire,
  2. thoracique,
  3. abdominale.

Reprenons l’exemple de notre ballon et mettons-le dans la cage thoracique…

Nous constatons alors que la respiration claviculaire est limitée dans sa capacité à faire entrer l’air dans le poumon. Seulement 1/3 des échanges gazeux se fait dans la moitié supérieure des poumons où la cage thoracique a peu de possibilité d’expansion. C’est pourtant le type de respiration que l’on retrouve chez bien des gens. Prenez quelques instants pour noter quelle partie de votre thorax bouge lors de votre respiration.

La respiration thoracique et abdominale :

Si nous voulons aller chercher le maximum d’oxygène, la meilleure option est par le bas des poumons. 2/3 des échanges se font dans le bas des poumons où la cage thoracique est plus élastique et où il y a possibilité d’expansion supplémentaire par l’abdomen. De plus, la cage thoracique devrait s’ouvrir de 2 à 5 cm lors de l’inspiration.

Pourquoi a-t-on besoin d’oxygène?

La grande fonction de l’oxygène que l’on respire est la production d’énergie par les cellules. Les cellules utilisent l’oxygène pour brûler le glucose qui la source principale de nourriture pour fabriquer de l’énergie.

Qu’arrive-t-il si les cellules n’ont pas suffisamment d’oxygène ? Et bien, le glucose ne pourra avoir une combustion complète et laissera des déchets dans l’organisme : l’acide lactique. Cet acide lactique est une source de douleur. Une bonne raison pour bien respirer.

Respiration et cohérence cardiaque

Contrairement à ce que nous croyions dans le passé, le cœur ne bat pas comme un métronome. Son rythme est particulièrement irrégulier, battant plus vite puis plus lentement, selon l’équilibre entre le système nerveux sympathique et parasympathique.

Lorsque le système nerveux sympathique et parasympathique sont en équilibre, on dit que le coeur est en COHÉRENCE. La cohérence cardiaque est synonyme de diminution du stress.

Il est possible de générer un RYTHME CARDIAQUE COHÉRENT simplement EN RESPIRANT lentement et RÉGULIÈREMENT à un rythme de 10 secondes (5 secondes d’inspiration et 5 secondes d’expiration).

Pour résumer, pourquoi doit-on bien respirer ?

  1. apporter de l’oxygène à nos cellules qui fabriqueront de l’énergie et pour éliminer le CO2
  2. contrôler la douleur – diminution de l’acide lactique
  3. diminuer le stress avec la cohérence cardiaque

Comment bien respirer ?

Le plus important… est de bien EXPIRER ! Un poumon plein ou presque ne peut pas se remplir. Nous devons le vide en premier.

Prenons exemple d’une bouteille que nous voulons emplir d’eau… Si nous mettons la bouteille dans l’eau, rien ne se passe. Sauf si nous pressons la bouteille pour qu’elle se vide. C’est seulement une fois vidée qu’elle se remplira. C’est la même chose pour vos poumons !

Pour terminer, un petit exercice…

Voici un petit exercice facile à pratiquer tous les jours et même plusieurs fois par jour.

  • En position neutre, les bras de chaque côté, les épaules détendues…
  • Lever les bras au-dessus de la tête en prenant une grande inspiration sur un compte de 5…
  • Puis redescendre les bras en expirant sur un compte de 5. Recommencer 6 fois.

Prenez conscience de votre respiration au cours de la journée, notez où se logent vos tensions et pratiquez cet exercice. Vous contribuez ainsi à améliorer votre santé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *